L'univers de Tunnels & Trolls

Parce que Tunnels & Trolls n'est pas qu'un système de jeu

Incursion dans les cavernes d’Ogoul-Dourr (acte 2)

Après la première incursion de Sargasse dans les cavernes d’Ogoul-Dourr, je me suis demandé ce que mon petit hobbit allait bien pouvoir faire. En fait, c’est simple : il est retourné dans les cavernes. Ben oui.

Mon but n’était pas de buter la gorgone. Sargasse n’a pas encore les épaules pour ça. Par contre, les orques dont il s’était caché la première fois… il va se les faire.

C’est décidé, c’est parti ! L’exploration des cavernes est aussi laborieuse que précédemment (et je me note au passage que, la prochaine fois, parce qu’il y aura une prochaine fois, Sargasse fera un plan des cavernes au fur et à mesure). Il fait la rencontre d’un autre hobbit, blessé et planqué dans un coin, Alfred Fadoc, de Khazil (l’aventure doit donc se dérouler un peu plus au nord, dans le massif du Feu de Dragon). Il promet de revenir le tirer de là – ben ça sera pour la prochaine fois, car ce coup-ci, mon filou morfle pas mal.

Il fait une très mauvaise chute malgré son talent d’escalade et une série de petits combats entame à chaque fois un peu plus son cuir de hobbit endurci. On le sait, à force de petits combats où on se prend quelques dommages inévitables, on se retrouve avec un constitution au ras des pâquerettes…

Pour gérer Sargasse, je n’ai pas pu utiliser la version de Track ‘N Troll pour Android. Elle prend pourtant en compte, dans les paramètres et donc comme options, toutes les règles de l’édition 8. Le hic, c’est qu’à chaque redémarrage, Sargasse est effacé. Je reviens donc à la version PC et j’arrive à repérer qu’il y a des fichiers .db (bases de données) pour pratiquement chaque rubrique de la fiche. Or, ces fichiers peuvent être modifiés au moyen du simple bloc-notes de Windows ! Repérer la manière dont les infos sont organisées est un jeu d’enfant, et j’arrive cette fois à tout bien enregistrer comme il faut, quitte à modifier les bases manuellement (bon, ça prend 5 minutes). Une fois que c’est fait, je peux ouvrir et fermer le logiciel sans que Sargasse disparaisse. Le truc, aussi, c’est qu’il faut bien cliquer sur le nom du personnage, dans l’interface du logiciel, avant de cliquer sur « Save ». Et ça marche.

Une chose qu’on oublie souvent, c’est que, dans T&T, rien n’empêche de combattre tout en jetant des sorts. C’est valable pour les sorciers (il suffit de regarder les exemples de combat donnés sur le site de Grimtooth), et a fortiori pour les filous. Bien sûr, Prends-ça n’affecte qu’un adversaire à la fois, mais l’effet de choc qu’il produit affecte tout le groupe des adversaires (héhé). Par exemple, dans un tour de combat, si Sargasse a une attaque totale de 30 points dont 2 points de dommage inévitable et qu’il lance son sort durant les 2 minutes que dure le tour, alors son total de combat pour le tour est de 43 (30 pour sa terbutje et son bonus de combat, plus 13 pour Prends-ça, correspondant à son INT). Sargasse réussit sa MEP d’INT pour réussir le sort (et encaisse des PE pour cette MEP plus des PE pour le FLU dépensé). Qu’il perde ou qu’il gagne ce tour de combat, il inflige 13 PDD à l’un de ses adversaires et distribue en plus 2 PDD inévitables. Pas mal. Avec son FLU de 15, il peut refaire le coup deux fois dans un combat (et après ça, il devra se reposer : là je décide qu’il doit jeter un dé à chaque tour de repos et qu’il doit tirer un monstre s’il obtient un 1).

Résultat, Sargasse sort des cavernes avec 200 PE de bonus (dix fois moins que la dernière fois) mais avec la vie sauve. C’est l’essentiel. Il a maintenant 46 pièces d’or en poche (en petites gemmes facilement monnayables) et a fait remonter ses points d’expérience à un total de 979, ce qui lui permet de faire passer sa FOR de 9 à 10. Il lui reste 79 PE et il peut s’équiper un peu.

A propos d’équipement, un truc que tout le monde oublie et qui est très bien expliqué dans le résumé des règles de T&T :

Une arme dont le nom est suivi d’un astérisque se manie à deux mains. Pour les autres armes, il est possible d’en porter une dans chaque main, à condition que la force de votre personnage soit au moins égale à la somme de la FOR requise pour chacune des armes (même chose pour la DEX requise).

Du coup, pour manier une seconde arme, Sargasse doit non seulement balancer sa rondache, mais prendre en compte la DEX et la FOR requise par la terbutje qu’il manie dans la main droite : 6 pour la FOR, 10 pour la DEX. Comme il a une FOR de 10 à présent, et une DEX de 21, sa seconde arme ne doit pas nécessiter plus de 4 points de FOR (10-6=4) et plus de 11 points de DEX (21-10=11). Aïe aïe aïe !

Le meilleur choix est donc une simple dague. Sargasse opte pour un katar (2 dés + 4) qui ne lui coûte que 18 PO. Cette dague n’a l’air de rien, comme ça, mais elle fait quand même passer son attaque de 3D6 +5 +12 à 3D6 + 2D6 +5 +4 +12, soit 5 dés de combat et un bonus total de 21. Avec ça, Sargasse peut tenir tête à un monstre ayant un CM de 40-50. Pas mal. Et il lui reste encore 28 pièces d’or : de quoi acheter une petite protection peut-être ?

Et là vous vous dites sûrement : « mais alors, est-ce que la FOR et la DEX requises pour les protections viennent s’jouter à celles requises pour les armes ? ». La réponse se trouve de nouveau dans l’abrégé :

La FOR requise pour les protections ne s’ajoute cependant pas à celle requise pour les armes. Ainsi, votre personnage, s’il a une FOR de 14, peut porter un haubert, un madu et, en plus, un glaive.

Problème réglé ! Bon, mais qu’est-ce que Sargasse pourrait bien se payer avec 28 PO ? D’abord, il porte un grand heaume, qui demande une FOR de 2. C’est pas ça qui va l’épuiser. Il lui reste donc 8 points de FOR (10-2) pour porter un truc en plus (Sargasse a mis sa rondache de côté). Sargasse renonce aux gantelets (pas pratiques pour manier la fronde) et s’achète une paire de grèves (20 PO). Il lui reste maintenant 8 PO.

Je devrais calculer le poids total de son équipement, mais il me semble que ça va, et puis j’ai la flemme…

Et la suite ?

Sargasse n’est toujours pas très balaise, mais il se soigne. Littéralement, car il se repose et récupère de ses blessures à Khazil, pour le moment, mais il s’est promis de ramener la tête de la gorgone la prochaine fois. Son copain hobbit est sûrement mort de faim, de soif et de manque de soins, à l’heure qu’il est. Sargasse n’a pas pu tenir sa promesse, le vilain, mais il a fait ce qu’il a pu, et puis… la gorgone finira par payer pour ses crimes. C’est une promesse que Sargasse se fait à lui-même et il sent que cette fois-ci, il payera de sa vie un éventuel échec.

À suivre…

Fin

Finalement, j’ai décidé de ne pas créer une nouvelle page pour vous raconter la fin.

Sargasse est retourné dans les cavernes, fort de son excellente connaissance des lieux. Au passage, j’ai fait des cartes, mais il y a des petites subtilités, avec les souterrains.

Une fois assez fort, il a affronté la gorgone et lui a niqué sa race. Elle est coriace, mais pas imbattable, surtout qu’il y a un truc pour l’affaiblir (mais je vous laisse découvrir lequel). Malgré les PE accumulés (plus de 5 000 depuis sa création) et en grande partie dépensés, mon petit hobbit s’est amélioré, mais est resté au niveau 2. Gagner des PE et progresser n’est pas si difficile, mais passer au niveau supérieur, c’est autre chose.

Sargasse a amassé plus de 1 000 pièces d’or, trois objets magiques, et a taxé le cimeterre magique de la gorgone. Avec ça, je pense que pas mal de nouvelles aventures s’offrent à lui.

En synthèse, j’ai trouvé ce petit solo parfait pour un débutant… à condition d’avoir une CH relativement élevée et d’utiliser une arme de jet et/ou Prends-ça ! Je suis bien tenté de l’envoyer dans le niveau 2 des cavernes d’Ogoul-Dourr, maintenant, bien qu’il serait sûrement de taille à aller faire un tour dans le Cercle de Glace ou le Lac aux Gobelins, maintenant. A voir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :