Ce solo, qui a failli ne jamais voir le jour, est devenu l’un des plus grands classiques du jeu de rôle.

Couverture superbe de James Talbot

Ce n’est pas Ken Saint-André, l’auteur de Tunnels & Trolls, qui écrivit le premier solo pour son propre jeu, mais Rick Loomis. Le père des trolls dut attendre le numéro 4 de la série des aventures en solitaire de son éditeur, Flying Buffalo Inc., en 1977, pour que vienne son tour !

Pourquoi tant de haine ? L’aventure était trop mortelle, paraît-il. Pourtant, Ken Saint-André annonçait la couleur dès le prologue de l’aventure, on n’était pas pris en traître. D’ailleurs, comme l’explique très bien Demian Katz, ce n’est pas parce qu’elle était mortelle qu’elle était chiante, bien au contraire. Je me souviens moi-même l’avoir joué des dizaines et des dizaines de fois, laissant mourir moult aventuriers, dans l’espoir d’en voir sortir vivants un ou deux héros… et en fait elle n’était même pas pas si mortelle que ça.

C’est Naked Doom qui inaugure la série des solos mobiles de MetaArcade lors de la GenCon 2016.

Ce solo a traversé les âges, connaissant de nombreuses éditions en différentes langues. Il a été l’un des trois seuls à être publiés en français par Jeux Actuels dans les années 80, sous le nom de « Condamné au Dénuement ». Grimtooth a eu la bonne idée d’en produire une jolie remise à jour en français il y a quelques années : le Dépouillement Dernier.

Compte tenu de sa célébrité et de sa longévité, rien d’étonnant à ce qu’il ait été choisi pour le prototype de la nouvelle App présentée lors de la dernière GenCon aux USA.

C’est l’une des meilleures illustrations du concept de durabilité dans le monde du jeu de rôle

fellowshippic0127

Flying Buffalo, avec son patron Rick Loomis, est le plus ancien éditeur de JDR à participer chaque année à la

phone-tt

GenCon, cet incontournable salon du jeu de rôle. Et ce, depuis sa création, soit plus de 40 ans. C’est toujours lui qui édite T&T, et l’équipe des débuts (Ken Saint-André, Liz Crompton, Bear Peters, Steve Crompton) est restée la même. Bref, on parle de succès durable. Et la durabilité, ce n’est pas qu’un concept écolo, c’est un concept de rôliste. Un JDR, ça prend du temps et de l’investissement. S’il faut recommencer tous les 2 ans parce que ton jeu n’est plus édité, à quoi bon ?

Naked Doom fait partie des mythes du monde de Tunnels & Trolls

Ken Saint-André adore ce solo, le premier qu’il ait publié. Il a donc très naturellement trouvé sa place dans le jeu pour PC « Crusaders of Khazan ». 01096 Après avoir voulu en faire une BD avec Chris Carlson et une nouvelle dans un recueil, comme le montre très bien l’édition française de Grimtooth, Ken Saint-André lui a donné une large place dans sa description de la capitale de Khazan. Steve Crompton en a même dessiné une carte. Bref, s’il y a une constante dans la Terre des Trolls, c’est bien Khazan et ses légendaires souterrains. khazan_undercity-merge-color

Moyennant quoi j’ai décidé de commencer la série de mes compte-rendus de parties par « Le Dépouillement Dernier« . À suivre !

Publicités